Archiwebture

Archiwebture

Ce site a été réalisé par la société Archimed, le groupe Archimed rassemble 4 activités :

La division Culture et Savoir est leader français dans la mise en place de portails culturels, d'espaces publics multimédias et de portails de gestion, de recherche et de diffusion documentaires.

La division Neolage est spécialisée dans la mise en place de projets de GED, de numérisation, de capitalisation des connaissances, de travail collaboratif, d'archivage, de gestion du courrier, de photothèque, de veille documentaire et de workflow...

La filiale Doxense de gestion des impressions est spécialisée dans l'audit et les statistiques sur les impressions et les consommables, la rationalisation des coûts, l'optimisation du parc pour un gain de productivité, l'externalisation des matériels et services.

La filiale cap RH est spécialisée dans les systèmes intégrés de gestion administrative et financière de la formation, dans la gestion des compétences et des carrières et propose dans sa gamme logicielle une plateforme de e-learning et de suivi de la formation.

Nom

 

Mot de passe

Accueil

 

CENTRE D'ARCHIVES

 


 

 

Les archives d’architecture sont un élément essentiel dans l’écriture de l’histoire de l’architecture, dans le renouvellement des approches architecturales et urbaines, dans la confrontation des expériences. Depuis le début des années 1980, le Centre d’archives d’architecture du XXe siècle, créé par l’Institut français d’architecture, a joué le rôle principal dans leur prise en compte par l’État.

En 1986 une convention tripartite entre l’Ifa, la Direction des archives de France (ministère de la Culture) et la Direction de l’architecture (ministère de l’Équipement) a institué l’Ifa comme « centre intermédiaire de traitement des archives d’architecture du XXe siècle ». Doté en 1989 d’un centre d’archives ouvert au public, l’Ifa a ainsi contribué à sauver, traiter ou valoriser plus de 409 fonds d'archives 
(surtout des archives d’agences d’architectes français), selon un processus nouveau où la découverte, la conservation et la valorisation se nourrissent réciproquement.
En collaboration avec des centres régionaux spécialisés tels les Archives d'architecture de la côte basque ou le Centre des archives du monde du travail à Roubaix – et plus généralement avec le réseau français et international –, le Centre d'archives de l'Ifa a largement participé à la mise en mouvement des archives d'architecture.


OBJECTIFS

Créer un corpus d'archives d'architecture représentatif de l'effort architectural français au XXe siècle dans toute sa diversité, encourager toutes les manifestations (études, livres, expositions, films, colloques) sur des thèmes qui permettent de faire vivre les archives, mener (ou encourager au niveau régional) une politique de prospection, de conservation et de valorisation des archives, contribuer à la préservation du patrimoine construit.


MOYENS

Les actions du centre d’archives sont notamment les suivantes :
- accueil de fonds d’archives, prospection de fonds d’archives auprès des détenteurs privés, relations avec des donateurs potentiels (parfois orientation vers d’autres services d’archives publics) ;
- classement et inventaire des archives ; 
- diffusion des inventaires : publications, mise en ligne de la base de données
ArchiWebture ;
- accueil et orientation des chercheurs ;

- orientation vers d’autres centres d’archives ;
- mise en valeur des fonds (au-delà de leur classement et de leur mise à disposition du public) : expositions (à partir de documents originaux ou de reproductions) et publications d’ouvrages sur l’architecture, participation à des expositions et à des publications conçues hors de la Cité de l’architecture et du patrimoine ;
- participation à des réflexions du réseau international d’archives d’architecture ; 

- réflexions sur les méthodes de classement et de tris dans les archives d’architectes ;
- constitution d’archives orales (journées d’étude en 2000 et 2003, n° 20 de la revue Colonnes, collecte lancée en 2007) ;
- réflexions sur la gestion des archives (notamment informatiques) dans les agences d’architecture ;
- publication du bulletin
Colonnes.

 


Le centre d’archives dispose d’une équipe de dix personnes et d’un centre spécialisé, géographiquement distinct des autres espaces de la Cité de l’architecture et du patrimoine (127 rue de Tolbiac, 75013 Paris). Il bénéficie de subventions annuelles de la direction des Archives de France et du bureau de la Recherche architecturale et urbaine (DAPA).

 

 

 


QUELQUES PUBLICATIONS DU CENTRE DES ARCHIVES

- Nombreux ouvrages publiés dans la collection « Archives », éd. Mardaga (Liège) et éd. Norma (Paris).

- Gilles RAGOT, dir., Archives d’architecture du XXe siècle, Paris/Liège, Ifa/Mardaga, 1991

(inventaires des premiers fonds reçus au centre d’archives : Beaudouin, Bechmann, Bonnier, Bourdais, Bovet,

Carlu, Expert, Laprade, Marmey, Miquel, Moreau, les Niermans, Polti, Pottier, Redon, Sauvage, Sergent, Süe).

- Sonia GAUBERT, Rosine COHU, sous la dir. de Christine NOUGARET, David PEYCERÉ, Gilles RAGOT, Archives d’architectes : état des fonds, XXe-XXe siècles, Paris, Direction des Archives de France/Institut français d’architecture/La Documentation française, 1996.
- Sonia GAUBERT, Guy LAMBERT, sous la dir. de Maurice CULOT, David PEYCERÉ
, Gilles RAGOT, Les frères Perret : l’œuvre complète. Les archives d’Auguste (1874-1954) et Gustave (1876-1952) Perret, architectes-entrepreneurs, Paris, Norma/IFA, 2000.

- Sous la dir. de David PEYCERÉet Florence WIERRE, coord. éditoriale Carole KOCH, Architecture et archives numériques. L’architecture à l’ère numérique : un enjeu de mémoire, , éd. InFolio/Cité de l'architecture et du patrimoine/INHA, 2008.

- Revue Colonnes, bulletin de liaison des archives d’architecture en France, un ou deux numéros par an, 24 numéros parus.  

 

EN RELATION

 

Recherche sur toutes les ressources du portail
 OK

 


POINTILLES